Outils pour utilisateurs

Outils du site


if-anciens

Sur cette page, vous pourrez trouver des informations sur nos anciens élèves qui ont accepter de les partager. Cette page recense leur parcours après le master (et éventuellement leur formation initiale quand cela est pertinent) et donne éventuellement un lien vers leur page professionnelle. Le but est de donner un aperçu par l’exemple de ce à quoi mène le parcours et d’encourager les étudiants actuels à contacter les prédécesseurs dont le parcours les intéresse.

Les adresses de contact n’apparaissent pas ici (pour éviter les spambots). Contactez-moi si vous souhaitez les contacter. Certains disposent par ailleurs de page professionnelles listées ici, et vous pourrez sans doute y trouver leur adresse.

Promo 2019-2021

  • Abderrhamane Faiz:
    • 2021: stage à EasyMile, une entreprise à Toulouse, il s'agit d'un stage d'analyse statique d'une composante de véhicules autonomes
    • 2021-? : CDI à Ausy Toulouse, en tant qu'ingénieur en méthodes formelles : analyses statiques du code pour la compagnie Airbus
  • Sarah Larroze-Jardine:
    • 2021-?: stage puis thèse au Labri avec Frédéric Herbreteau sur les méthodes de réduction d’ordre partiel pour la vérification d’automates temporisés.
  • Maxime Capdordy:
    • 2021: stage à l'entreprise Anabasis sur un sujet autour des bases de données.
  • Zahra Carn:
    • 2021: stage au Labri avec David Auber
    • 2021-?: Ingénieure R&D en CDI chez Atoptima. Atoptima crée des logiciels d'optimisation sur mesure, par exemple pour résoudre des problèmes de tournées de véhicules ou TSP (Travelling Salesperson). En ce moment, son travail consiste principalement à aider à la conception des modèles mathématiques et à la programmation du logiciel englobant.
    • Note : Zahra est Australienne, et cela a compliqué sa recherche d’emploi (titre de séjour et non-réponses à certaines candidature). Si vous n’êtes pas de nationalité française et vous inquiétez à ce sujet, je peux vous mettre en rapport avec elle.
  • Sébastien Clauzel:
  • Theo De Castro Pinto:
    • 2021: stage à Serma en collaboration avec Antoine Rollet et Grégoire Sutre du LaBRI.
    • 2022-? : Thèse CIFRE au LaBRI avec Antoine Rollet et Grégoire Sutre et à Serma. Sujet : “Analyse automatisée de binaires appliquée aux vulnérabilités matérielles”. Le but est de détecter de potentielles vulnérabilités dans des binaires compilés. Les vulnérabilités matérielles sont celles qui peuvent être induites par des attaques sur des composants physiques, grâce à des LASER par exemple (par un média physique de manière générale) durant l'exécution des programmes. Les applications sont très concrètes, notamment dans le domaine bancaire.
  • Youva Gharout:
    • 2021: stage à Thélio sur le développement d’algorithmes distribués pour la gestion d’équipements.
  • Adrien Maurin:
    • 2021: stage à Sogeti (une partie de Capgemini) sur Pessac dans la partie Testing. Sujet centré sur la compréhension de spécifications formelles et l'écriture de scripts de tests pour des sites web et android.
    • 2021-? : CDI dans cette même entreprise. Il s’occupe d'automatiser des tests, et ensuite de gérer des campagnes d'exécution et remonter des anomalies au client si il en trouve.
  • Sarah Vita Paardekooper:
    • 2022-?: Thèse à l’université de Montréal avec Ben Seamone, dans le domaine de la théorie des jeux et des graphes (sujet exact pas encore précisé).

Promo 2018-2020

  • Claire Hilaire:
    • Stage, puis Thèse (2020 - ?) au LaBRI, dans l’équipe Combalgo, thème graphes et optimisation, sur la définition et recherche d’étiquetage minimal des sommets d’un graphe encodant une information sur le graphe.
  • Clément Romac:
    • Stage 2020 à l’Inria Bordeaux dans l’équipe FLOWERS sur l’apprentissage par renforcement.
    • 2020-2021: Ingénieur de recherche à l’Inria Bordeaux (même équipe).

Promo 2017-2019

  • Louis Desmoulins:
    • 2018-2019: Ingénieur Logiciel chez Rapita Systems Ltd, York, UK - Conception et Développement d'outil d'analyse statique (analyse syntactique) et dynamique (tests unitaires, tests de couvertures, pire cas d'exécutions) de code source.

Promo 2016-2018

  • Raphaël Gaudry:
    • 2018 - ? : Ingénieur chez Systerel, PME spécialisée dans le logiciel critique et la sûreté de fonctionnement (e.g. pour avions, chemin de fer, etc.). «Le département dans lequel je me trouve peut particulièrement intéresser des étudiants dans des parcours proches d'IF, qui ont un aspect mathématique fort : un projet sur lequel j'ai travaillé impliquait un peu de géométrie et d'algorithmique des graphes. D'autres ont fait du SAT-solving, ou de la preuve de programme (par la “méthode B”) par exemple. D'autres départements font de l'ingénierie avec moins de mathématiques, qui se concentre plus sur la complexité de grands systèmes matériels (exemple : automatisation d'une ligne de métro, adaptation de pilotes automatiques de trains).»
if-anciens.txt · Dernière modification: 2021/11/26 14:27 de vpenelle